Entretien avec Émilie de Lombarès

DE LOMBARES HD (9)

Vous incarnez la nouvelle génération d’un groupe familial, quelle est donc votre vision et le cap donné pour Onet ?

Notre vision d’entreprise évolue pour s’adapter aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Cette transformation nécessaire se réalisera grâce à la force de notre collectif. C’est bien en mettant nos forces en commun que nous créerons de meilleurs environnements pour tous.

Cette vision est un cap engagé pour Onet, avec des fondamentaux importants.

Tout d’abord l’indépendance financière nécessaire : elle nous autorise la liberté d’entreprendre, et ce, avec les valeurs qui sont les nôtres. Ensuite, la pérennité de notre Groupe : dans notre entreprise familiale, nous considérons que la priorité est que l’entreprise perdure. Pour cela, nous devons poursuivre notre développement qui doit être profitable. 

Ce que nous affirmons aussi dans cette vision, c’est l’ancrage historique d’Onet dans les métiers de services. 

L’essence même du service est de satisfaire nos clients au quotidien. Cela est essentiel pour moi, cela doit nous fédérer et nous animer. Et chez Onet, cet esprit de service doit continuer à se diffuser.

Cette vision porte une exigence forte de valeur ajoutée pour nos clients, en visant d’être la référence dans chacun de nos métiers.

Enfin, c’est fondamental pour moi, notre entreprise doit être reconnue comme une entreprise à impact, c’est-à-dire une entreprise qui impacte positivement la société en général.

L’évolution de notre vision d’entreprise démontre qu’Onet est une entreprise engagée dans la réalité de son temps, et nous en sommes tous à la fois porteurs et acteurs.

Par entreprise à impact, qu’entendez-vous ?

Depuis quinze ans, nous avons déployé une stratégie RSE avec des engagements forts dans le domaine environnemental et social.

Aujourd’hui, notre défi consiste à apporter des éléments concrets et mesurables.
S’agissant des collaborateurs, ils doivent trouver au sein de l’entreprise et au fil de leur carrière une source d’accomplissement individuel et collectif. Il est plus que nécessaire de continuer à développer leurs compétences et employabilité et ce, à tous les niveaux de l’entreprise et tous les moments clés de leur parcours. Ces sujets me tiennent à coeur tout comme l’inclusion, le handicap, l’égalité homme-femme.
Notre Groupe entend parvenir à mesurer l’impact social de nos actions qui, j’en suis convaincue, permettront de marquer la différence aux yeux de nos clients.

Cette conviction est un des déclencheurs de la nécessaire évolution de marque afin qu’elle porte mieux nos engagements et notre ambition qui est d’être l’entreprise de référence. C’est-à-dire celle qui permet à tous ses collaborateurs, grâce à leur rôle et leur mission, d’apporter de la valeur à chaque client et à l’ensemble de la société.

 

Cette nouvelle vision se retrouve-t-elle dans la feuille de route ELAN 20.23 ?

Bien sûr, cette nouvelle vision a permis de réaffirmer notre ancrage historique de service tout en insistant sur l’ambition de faire la démonstration que le collectif est essentiel pour accomplir la mission que nous nous sommes donnée : « créer ensemble de meilleurs environnements pour tous. »

Cette feuille de route à trois ans vise à renforcer nos fondamentaux : maîtriser nos prestations, renforcer notre expertise et nos savoir-faire techniques ainsi que le lien avec nos clients. 

Bien entendu, un de nos piliers repose sur les équipes afin de faire grandir leurs compétences. 

Nous sommes également engagés dans la digitalisation afin d’insuffler simplicité et efficacité.

 

Nous vivons actuellement une deuxième période de confinement en France, comment va Onet et la feuille de route est-elle impactée ?

Nous sommes profondément marqués par la violence de cette crise et la durabilité de celle-ci et de ces effets collatéraux sur l’économie. 

Nos métiers ont été très sollicités, notamment comme clés de résolution de la crise. Nos grands équilibres sont donc préservés malgré la baisse de l’activité, parfois très forte pour certains secteurs d’activités de nos clients comme l’événementiel ou l’aéroportuaire. 

Cette crise ne fait que renforcer nos convictions et les choix faits dans le cadre de notre feuille de route, et ce sont bien ces défis qui doivent aujourd’hui nous animer et nous aider à dépasser les incertitudes fortes imposées par cette crise.

Onet dans un nouvel « élan »

Christophe ROUSSET-ROUVIÈRE

Christophe ROUSSET-ROUVIÈRE

Chargé de mission à la transformation

Fruit de plusieurs mois de préparation en 2019, ELAN 20.23, la nouvelle feuille de route du groupe Onet vient d’être dévoilée. Christophe Rousset-Rouvière, chargé de mission à la transformation, va en réaliser le suivi et le déploiement.

Comment cette feuille de route a-t-elle été déterminée ?

Pour établir ce plan, nous nous sommes basés sur une revue stratégique réalisée au sein de chaque métier (propreté, ingénierie et services nucléaires, sécurité, logistique, …). Il faut savoir que la préparation de ce plan stratégique a débuté en mars 2019. En août, l’ensemble des Business Unit d’Onet a présenté la stratégie métier par métier. Puis des groupes de travail ont planché durant trois mois pour définir les priorités à quatre ans. Au terme d’un arbitrage du directoire en novembre, le document a été voté en conseil de surveillance en décembre pour finalement être présenté au comité exécutif en janvier 2020. Après un partage en comité exécutif des différents potentiels et des moyens nécessaires pour atteindre les objectifs affichés, la stratégie du Groupe a été mise à jour en trouvant un équilibre entre la poursuite de nos meilleurs potentiels, notre capacité à assumer ces investissements, et l’impulsion actionnariale de pérennité et d’entreprise engagée.

Pourquoi avoir établi ce nouveau plan stratégique ?

Comme l’a évoqué Émilie de Lombarès, notre objectif réside dans le fait de faire grandir nos plus grands potentiels et accentuer notre positionnement par la différenciation au sein de nos différents marchés. Cela nécessite de renforcer nos investissements et de les concentrer sur nos meilleurs potentiels. L’accent sera mis sur l’expertise technique et sectorielle.

Transformation digitale de nos backoffice agences, transformation digitale des applicatifs de gestion de projet et de relation client chez Onet Technologies, mais également investissements dans nos filières de formation ETAM et développement du programme CleanConnect en sont les meilleurs exemples. La différenciation passe par une réelle recherche d’évolution de nos modèles opérationnels. CleanConnect en est une parfaite illustration qui doit tirer le marché de la propreté vers un nouveau business model pour les sites importants, qu’ils soient tertiaire ou recevant du public. Le Groupe entend également miser sur la proximité client pour bien cerner leurs enjeux, améliorer notre taux de rétention, et développer de nouvelles opportunités.

Comment s’effectuera le suivi de cette feuille de route ?

Le plan sera piloté trimestriellement au niveau du comité exécutif avec un suivi régulier des projets. Des lettres de cadrage de chaque projet ont été réalisées, et une communication sur l’avancement de chaque plan sera effectuée. Un suivi rigoureux sera assuré pour identifier régulièrement nos stades d’avancement