Tests concluants pour « Whiz », l’aspirobrosseur autonome

Aspiro-brosseur WHIZ
Nicolas GUIRAUD

Nicolas GUIRAUD

Responsable innovation
Direction des Services Informatiques et Innovation

Brosser, frotter, nettoyer les grandes surfaces… La robotisation vole désormais au secours des agents pour les tâches fastidieuses. La société japonaise SoftBank Robotics, rendue célèbre pour son robot humanoïde Pepper, a développé une sorte d’assitant de l’agent. Son robot aspirobrosseur autonome, « Whiz », a fait son entrée en février 2020 au sein du groupe Onet.

Il brosse, aspire inlassablement. « Whiz », développé en 2018 par SoftBank Robotics, s’est hissé en quelques mois au premier rang mondial des ventes de robots professionnels aspirateurs autonomes avec plusieurs milliers d’unités vendues au 30 juin 2020. Après avoir inondé le marché asiatique, « Whiz » est arrivé en Europe.

Depuis février, l’aspirobrosseur fait l’objet de tests dans 13 sites du groupe Onet avant un éventuel déploiement à plus grande échelle. Les premiers de série déployés par Prodim sont scrupuleusement analysés par la cellule innovation du Groupe. « Son intégration s’est faite de manière naturelle. Nous sommes dans de la cobotique, c’est-à-dire que le robot se met au service de l’agent. Il le libère ainsi pour des tâches plus complexes qu’un robot est incapable d’exécuter, comme par exemple désinfecter les poignées de porte. L’arrivée de « Whiz » dans les agences contribue à améliorer la qualité de service. Nous allons à présent identifier les sites clients », explique Nicolas Guiraud. Dans le viseur, les moquettes rases des sièges sociaux, musées, cinémas, distribution spécialisée… L’agent programme les trajectoires à effectuer. « Whiz », doté d’une autonomie de 2h30, est livré avec deux batteries, ce qui permet de le faire fonctionner en continu. « La machine nettoie 1 200 m2 dans des conditions optimales mais son rendement diminue en cas d’obstacle ou si le lieu est fréquenté », complète Nicolas.

Aujourd’hui, les expérimentations s’avèrent concluantes et des discussions sont en cours avec le distributeur européen pour un déploiement dans notre réseau. L’avènement de cette machine implique également des changements organisationnels. Une réflexion est en cours entre la cellule innovation de la DSINI et Réseau Services Onet quant à la transformation de l’exploitation.